Le savoir-faire des étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne au service d’un projet d’agriculture urbaine sur le campus

Engagée dans un processus de transition écologique et solidaire, l’Université Bordeaux Montaigne a placé la question alimentaire au cœur de ses priorités. Sous la responsabilité de Xavier Amelot, vice-président délégué à l’Aménagement et au développement durable et de Corinne Marache, chargée de mission Transition écologique et solidaire, l’Université Bordeaux Montaigne entend s’appuyer sur les savoirs et les savoir-faire de ses étudiant.e.s et de ses enseignant.e.s-chercheur.e.s pour étudier la faisabilité et accompagner les diverses actions qu’elle entend mener à court et moyen terme dans ce domaine. Après un projet tutoré portant sur un diagnostic de mise en place d’un dispositif de distribution de produits alimentaires en vrac, avec « VRAC Universités » en 2020-21, les étudiants du Master 1 DTOQP (Développement des territoires, origine et qualité des produits, dirigé par Raphaël Schirmer), ont été invités cette année, dans le cadre de leur projet tutoré, à poser un diagnostic de territoire sur les perspectives de mise en place de projet(s) d’agriculture urbaine à l’Université Bordeaux Montaigne, sur le campus de Pessac.

L’agriculture urbaine peut en effet constituer un levier pour :

  • Améliorer la qualité de vie pour les usagers (étudiants, personnels, visiteurs, riverains, …)
  • Dynamiser la vie de campus en lien avec les quartiers et les établissements environnants
  • Préserver et améliorer la biodiversité
  • Limiter l’artificialisation et l’imperméabilisation des sols
  • Valoriser le patrimoine non bâti affecté par un usage agro-forestier en veillant à ne pas bouleverser un espace et des espèces parfois fragiles et le sur-sollicitant
  • Travailler en concertation avec les partenaires
  • Limiter les occupations non souhaitées du campus

Dans le cadre de leur projet tutoré, les étudiants du Master DTOQP doivent :

  • Élaborer un diagnostic territorial
  • Faire un travail de benchmark
  • Repérer les attentes des usagers en la matière, mais aussi les idées reçues, les fantasmes
  • Élaborer des propositions, des scenarii
  • Mettre au jour les contraintes, difficultés potentielles
  • Repérer des interlocuteurs, acteurs, soutiens potentiels
  • Repérer les possibilités de financements de tels dispositifs au sein d’un ESR
  • …/…

La synthèse qui sera produite par les étudiants du Master DTOQP à l’issue du 1er semestre de l’année universitaire 2021-2022 servira de base de travail à une personne qui sera recrutée en service civique en 2022 au sein de la Divec (Direction de la vie étudiante et de campus) pour favoriser et accompagner la mise en place de projet(s) d’agriculture urbaine sur le campus de l’Université Bordeaux Montaigne.